Le projet Ricochet s'installera à l'institut Laue Langevin

Physique des neutrinos

La collaboration Ricochet vise à mesurer avec une grande précision le processus de diffusion cohérente et élastique neutrino-noyau (CENNS) à basse énergie, où des signatures de physique au-delà du Modèle Standard sont susceptibles d’apparaître. La future expérience vient d'être approuvée par l’institut Laue Langevin (ILL) à Grenoble : le détecteur sera installé sur le site H7. 

Ce site accueille actuellement l'expérience de recherche de neutrino stérile STEREO, qui se terminera en 2021 et pourra céder la place à Ricochet. Situé à seulement 8m du coeur du réacteur nucléaire de recherche de 58 MW, il offrira un flux d’antineutrino suffisamment intense pour induire un taux de détection important d’environ 15 évènements par jour. Situé sous le canal d’eau de l’ILL, il bénéficie d’une protection significative contre le bruit de fond dominant d’origine cosmique, l’expérience anticipe ainsi une détection à 5-sigma du processus CENNS en seulement quelques jours.

Le projet Ricochet est porté par le chercheur Julien Billard du laboratoire IP2I et financé par le Starting Grant ERC-CENNS. Il devrait démarrer son intégration à l’ILL en 2022-2023 et fournir une mesure de précision du processus CENNS à l’horizon de 2025. Cette dernière permettra de sonder un grand nombre de modèles de physique exotique dans le secteur électrofaible.

Contact

Julien Billard
Chercheur en physique des astroparticules
Berrie Giebels
DAS Astroparticules et cosmologie
Emmanuel Jullien
Responsable de la cellule communication de l'IN2P3