Situé à la frontière franco-suisse, le LHC (Large Hadron Collider), avec son tunnel de 27 kilomètres, devrait fonctionner jusqu'en 2040. © Cyril FRESILLON/LHC/CNRS Photothèque

Quel successeur pour le LHC ?

Physique des particules

Le LHC, le plus grand accélérateur de particules au monde, va-t-il être remplacé par un accélérateur encore plus grand ? Le CERN vient de rendre publique sa stratégie scientifique pour les décennies à venir, et donne de premiers éléments de réponse. Où il est question d’usines à bosons et de très hautes énergies.

C’est là qu’a été observé le boson de Higgs pour la toute première fois, en 2012. Plus grand accélérateur de particules au monde, avec son anneau de 27 kilomètres situé sous la frontière franco-suisse, le LHC mis en service en 2009 doit déjà penser à sa future retraite… à l’horizon 2040. C’est qu’en matière de grands instruments scientifiques, l’anticipation est la clé ! Quelle machine lui succédera ? Pour quelles visées scientifiques ? C’est la question cruciale à laquelle le conseil du CERN, l’organisation européenne pour la recherche nucléaire, vient de donner une première réponse, avec sa « Stratégie européenne pour la physique des particules ».

Lire la suite dans CNRS le Journal.

Contact

Ursula Bassler
Chargée de mission "Parité et rayonnement scientifique"
Laurent Vacavant
Directeur adjoint scientifique "Particules et Hadronique" (IN2P3)
Perrine Royole-Degieux
Chargée de communication