Un premier module optique assemblé à Subatech pour le télescope à neutrinos KM3NeT

Résultats scientifiques
Astroparticules et cosmologie

Ayant rejoint la collaboration en février 2017, l'équipe KM3NeT du groupe Neutrino du laboratoire Subatech (CNRS/Université de Nantes/ IMT Atlantique), à laquelle participe notamment l’APC (CNRS/Université Paris Diderot/CEA/Observatoire de Paris), le CPPM (CNRS/ Aix-Marseille Université), et l’IPHC (CNRS/Université de Strasbourg), a proposé de contribuer à la construction de l'instrument en prenant en charge une partie de l'assemblage des modules optiques. Il s'agit de sphères d'une cinquantaine de centimètres, instrumentées de 31 photomultiplicateurs et de systèmes de contrôle et d'acquisition de données. Ces modules sont eux-mêmes intégrés par groupe de 18 pour former une ligne de détection. La construction et le déploiement des 30 lignes de la phase 1 du projet est actuellement en cours en méditerranée. A terme, 115 et 330 lignes constitueront respectivement les instruments ORCA, à 2 450 mètres de fond, et ARCA, à 3 500 mètres, soit un total de plus de 6 000 modules optiques.

*
L'équipe KM3NeT à Subatech (G.Bouvet, R.Dallier, H.Carduner, L-M.Rigalleau et L.Martin) autour du premier DOM intégré
© Subatech

 

En savoir plus