©Sabrina Nehmar

Claire Juramy-GillesIngénieure de recherche en physique

Médaille de cristal du CNRS

Spécialiste de l’expérimentation pour l’étude des grandes lois de l’Univers au Laboratoire de physique nucléaire et de hautes énergies1 .

" Le Legacy Survey of Space and Time fournira des millions d’images précises de l’Univers. Je participe au projet depuis onze ans, des premiers tests sur les composants électroniques conçus à l’IN2P3 jusqu’aux tests actuels sur la caméra de trois milliards de pixels. Malgré les longs délais et les dizaines de spécialistes impliqués, l’avancement du projet dépend aussi de notre capacité à réagir rapidement. Ainsi, lorsque les tests de qualification ont échoué sur un des éléments de la caméra, chaque pixel semblant « baver » sur son voisin, j’ai pu comprendre l’origine du problème grâce aux outils de diagnostic que nous avions mis au point. J’ai ensuite reproduit le problème sur notre banc de test, proposé une solution et l’ai fait implémenter par nos collègues américains. Le tout en moins d’une semaine ! "

  • 1 . CNRS/Sorbonne Université

CV

  • 2003 : Diplôme d’ingénieur ESPCI-ParisTech
  • 2006 : Doctorat en physique à Sorbonne Université, recrutement en CDD au Laboratoire de physique nucléaire et de hautes énergies
  • 2012 : Entrée au CNRS – Ingénieure de recherche en conception et développement en expérimentation
  • 2015 : Responsable technique LSST-électronique pour l’IN2P3
  • 2019 : Contributions au système changeur de filtres du Vera Rubin Observatory et au banc de test de la caméra à effet Cherenkov NectarCAM